AG APEL

  Le 6 octobre dernier s’est tenu un des grand rendez-vous annuel de l’APEL : celui de son Assemblée Générale de rentrée, ou cours de laquelle est présenté le bilan, et sont élus les nouveaux membres du bureau de l’APEL. Témoignage de son beau dynamisme : sept nouveaux parents entrent ainsi dans le bureau.

  Cette année, cette Assemblée avait une double connotation exceptionnelle :

-          la reconnaissance exprimée à Mme RACINE, Présidente de l’APEL, à l’heure de sa dernière Assemblée.

-          une conférence « La pédagogie ignatienne à l’Institution Sainte Geneviève d’Asnières : sens et dynamique pour nos enfants »,animé par le CEP-i et introduite par Mme Geneviève MOULIN, Déléguée de Tutelle, en écho à la journée pédagogique de rentrée pour tous les professeurs et personnels de l’Institution.

 

  REMERCIEMENTS à Mme RACINE :

  « Chère Madame,

  Un an, un an seulement pour moi sur ce chemin parcouru à Sainte Geneviève, un an c’est très court, certes, mais suffisant pour être le lieu de belles rencontres. La rencontre avec l’équipe de l’APEL en fût une, et nous ne nous lassons pas de redire, avec M. Dauge, combien chaque rendez-vous est constructif et harmonieux.

  Une rencontre avec vous, tout particulièrement Mme RACINE, pleinement professionnelle, et peut – être dorénavant personnelle…

  Je sais que vous n’êtes pas adepte des grands discours, surtout quand vous en êtes le centre, mais nous ne pouvions vous laisser partir sans dire un mot.

  Vous savez remercier parents, élèves, enseignants  et adultes de la communauté éducative pour leur dynamique au service des jeunes. C’est à nous à présent de vous remercier pour votre générosité, votre patience et votre engagement indéfectible auprès de chacun.

  Vous êtes de ces personnes qui rayonnent de leur seule présence. Votre joie permanente est communicative ; votre engagement sans faille et votre persévérance sont fédérateurs ; votre loyauté, pour les uns et les autres, sans compromissions, et sans heurts, permet de dénouer les complexités et d’avancer en vérité, et en cohérence… Joie, engagement, loyauté … un lien :)

  Ambassadrice de toutes les familles de l’Institution, vous avez su les représenter toutes, dans leur diversité et dans leurs aspirations, avec ce souci d’unité qui fait d’une maison un lieu de famille.

  Ainsi vous nous avez aidés, nous Chefs d’Établissement, Thierry, moi-même et nos prédécesseurs, à assurer ce lien avec les familles, et la cohésion si précieuse sans laquelle nulle confiance n’est possible. Votre sourire lumineux, associé à une pointe d’humour qui se conclut souvent dans un éclat de rire, est un repère pour beaucoup.  

  Mère Teresa : « La gaieté devrait être un des atouts de notre vie. Une personne gaie est comme le sel d'une communauté. C'est souvent un manteau qui cache une vie de sacrifices». Pour ceux-là, merci …

  Vous allez nous quitter, puisque statutairement, vous n’avez plus d’enfants scolarisés à Sainte Geneviève. Vous allez nous manquer, mais si nous sommes un peu tristes, nous ne sommes pas inquiets, connaissant la qualité de vos successeurs, et nous nous réjouissons de vous voir commencer une nouvelle aventure, vous souhaitant autant de bonheur, que celui que vous avez offert pendant ces 20 années à l’Institution Sainte Geneviève.

  Avec Thierry, nous avons voulu vous laisser un objet qui nous parle, et qui parle de vous, un objet qui parle de lumière, un objet qui pourra, au grès des météos de la vie, diffuser la clarté que vous choisirez : « la clarté c’est une juste répartition d’ombres et de lumière » Goethe. Deux lampes à intensité variable, et dont les ampoules peuvent être aussi symbole du concept de « l’idée » : celles que vous avez si souvent proposées au service de l’innovation et de l’épanouissement de chacun.

  Juste un clin d’œil donc pour vous dire : revenez quand vous voulez, vous êtes ici chez vous, dans ce lieu de famille que vous avez habité, et qui fleurira, de longues années encore, des pousses que vous avez semées.

  MERCI Madame RACINE ! »

  Chantal DESBARRIÈRES
  Directrice de l’Institution